[Poèmes à la flamme flemme]

Chronique Terrienne n° 260 Attention chute de mots. Edgar* adorait Rimbaud. Jeune, il écrivait des poèmes, il édita “Poèmes du métropolitain” qu’il donna à lire à Jacques Prévert. Celui-ci n’appréciera pas le côté mystique et ce sera une véritable castration qui inhibera le jeune Albert Mercier, futur Edgar Morin. Heureusement son sentiment poétique de la vie ne fut pas altéré. “La poésie n’est pas seulement écrite mais doit être fondamentalement vécue” ajoute-t’il.

La poésie avec ses métaphores et ses allusions, mais avec beaucoup de second degré et d’humour est devenue pour moi une passion. La poésie, avec son rythme et son son, 9 pieds ou alexandrins, ses rimes et son style me semble parfois faire de la chanson. “Il y a de la poésie dans la musique et dans toutes les pratiques artistiques qui mobilisent l’imaginaire” développe Edgar. Conservons cette capacité d’émerveillement pour vivre poétiquement, nous dit-il en fait.

La poésie peut nous aider à vivre dans ces années sombres. Parce que l’humanité aurait besoin d’une bonne terre happy : “Ce qu’il ne faut pas dire, il ne faut surtout pas le taire mais l’écrire” disait Jacques Derrida.

Si l’écriture, c’est le cœur qui éclate en silence, laissez revivre votre enfant intérieur. Il est plein de belles émotions, en premier lieu la joie. Au fait, je viens d’envoyer en impression mon premier recueil personnel : “62 poèmes à la flamme flemme.” Il paraîtra pour mes 62 ans, le 62 26 septembre : chaque exemplaire offert portera du n°1 au n°62.

Laissez-moi donc lire du Guillaume Apollinaire mais aussi du Charles Beaudelaire, du François Garagnon** et du Nawel Ben Kraïem dans “Le corps don”***. Et de vous proposer (encore) trois “poèmes à la flamme flemme” inédits ci-dessous. Bisous. JMP

*“Nous sommes dans une civilisation qui a nié la qualité poétique de la vie” écrit Edgar Morin.
Il nous invite à “reconquérir des terres, des oasis de poésie”… in “Des oasis de poésie” Edgar Morin (POESIS 2023)

**François Garagnon dont les textes sont de toutes beautés, lui et ses “ré-enchanteurs associés” : www.montecristo-editions.com

***Nawel Ben Kraïem “Le corps don” (Editions Bruno Doucey 2024, qui vient de paraître en avril).
Les régions du Nord sont si vertes et fertiles,
C’est peut-être parce qu’il y pleut beaucoup,
Ma créativité est si vive et si fébrile,
C’est peut-être parce que je pleure beaucoup.

“Alcools” de Guillaume Apollinaire
“Les fleurs du mal” de Charles Beaudelaire

A la Saint-Jean, je vous offre trois poèmes qui sentent bon ma jeunesse. Signé Jean(Mi)

“Quand…”
Il y avait Prévert, il y avait Rimbaud, mais mon univers était le plus beau.
Il fallait l’hiver, tomber le rideau, mais j’ai redécouvert le plus beau des cadeaux.
Quand venait l’été, le bruit du ruisseau, la tête à l’envers, remettre son chapeau.
Quand fanaient les blés, reprendre le flambeau, préférer la cueillette des haricots.
C’était bien l’enfance, tout près du coteau, vaquer dans ce jardin et ses asticots.
C’était l’innocence, sous le vieux château, c’était aussi les lapins, mais sans photo.

“Bien parti”
Je suis né un mardi,
Mes trois enfants aussi,
Je ne suis pas né par césarienne,
Pourtant j’étais déjà bien à la peine,
La flemme, une drôle de maladie,
A 16 ans, j’étais oui bien guéri,
Travailler dur pour gagner ma vie,
Et me payer ma Malaguti.

PS : finalement je me suis payé ma Malaguti Ducati (à 50 ans mais une Honda dès 21 !)

“Un petit village”
Un beau matin de juin,
Me voila à Blandin.
Garer la moto sur la place de la Mairie,
Prendre une photo de l’église et de la patrie,
Car un prêtre est tombé en août quatorze aussi.
Sur la pierre tombale mon nom est écrit,
Je viens sur la trace de mes aïeux,
Jean-Baptiste et Joseph eux sont aux cieux.
Blandin, petite commune de rien,
Qui fut au début d’un nouveau chemin.

©JMP LCM Le Coach Motard® (2024)

 

Des “Poèmes à la flemme“ sur le Blog de JMP (41 publiés à ce jour ) :

ici : https://jmponcet.fr/blog/le-regard-du-coach-motard/
et là : https://jmponcet.fr/blog/les-bobards-du-coach-motard/
et encore là : https://jmponcet.fr/blog/le-rencard-du-coach-motard/
et encore encore là : https://jmponcet.fr/blog/motard-mon-gaillard/                                                                                         et puis aussi ici : https://jmponcet.fr/blog/poete-avatar/

Catégories :